Troubles du comportement chez l’enfant

Cette thématique est d’une criante actualité. Les enfants sont aujourd’hui très exposés aux différents facteurs de risques que sont :

  • les excès de nourriture sucrée qui accentue l’hyperactivité
  • les excès d’exposition aux écrans et aux différentes stimulations des réseaux sociaux
  • la séparation ou le divorce des parents
  • l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur
  • la pression scolaire
  • la compétition sociale
  • etc.

Ces différents facteurs peuvent déclencher ou accentuer une prédisposition existant chez l’enfant qui pourra se manifester par plusieurs symptômes signalant la présence d’une souffrance morale.

Le terme TDHA (troubles d’hyperactivité avec ou sans hyperactivité) est codifié par un groupe de symptômes clés :

  • le déficit d’attention avec difficulté à se concentrer sur une seule tache à la fois
  • l’impulsivité qui se manifeste par de la colère, de l’agitation, de l’agression verbale et/ou physique
  • l’hyperactivité qui se manifeste par un besoin excessif d’attirer l’attention à soi en faisant des pitreries ou en adoptant des comportements dangereux pouvant aboutir à des accidents

L’homéopathie est une thérapeutique qui peut être d’un grand secours dans la prise en charge d’enfants avec des troubles du comportement. À titre d’exemple voici une liste non exhaustive de symptômes sur lesquels les remèdes homéopathiques ont un effet bénéfique :

  • tendance à se frapper soi-même et les autres
  • tendance à faire le pitre pour se faire remarquer
  • porter à casser les objets ou à les jeter
  • tendance à se ronge les ongles
  • grincement des dents durant le sommeil
  • tendance à mordre
  • peur de l’obscurité
  • terreur nocturne
  • comportement anxieux
  • souci anormal pour sa famille
  • crises de pleurs
  • changement de comportement suite à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur
  • etc.